DVD But I'm a Cheerleader

But I'm a Cheerleader

Film lesbien (1999)  |  Comédie dramatique  |  1h25  |  Américain

Satire comique et romantique dans laquelle Megan, une adolescente naïve, est soupçonnée d'être une lesbienne par ses parents religieux et traditionnels, ses amis et son petit ami. Elle est alors envoyée dans un camp de thérapie pour être "guérie", où elle se rapproche d'une autre fille : Graham.

  • Vidéos & Streaming légal

  • Casting

  • Suggestions

Offre Version Marchand Disponibilité

€ 5-25 - DVD

VF - VOstFR Acheter But I'm a Cheerleader en DVD sur amazon.fr Disponible

Critiques  But I'm a Cheerleader - Film lesbien

Tes infos (facultatives)

* Utilisé seulement pour t'avertir d'une réponse. Jamais partagé, jamais spammé.

Laisse ces champs tels quels :

Il ne faut pas voir ce film si on veut quelque chose de sérieux parce qu'il s'agit d'une satire. Il est bien quand on veut voir quelque chose de simple et d'humoristique. Moi je l'ai bien apprécié, d'autant plus que j'adore Natasha Lyonne et Clea DuVall :)

super film ! Tres humoristique ! où le sujet de l'homosexualite est tres bien traiter

  • par le 11/07/2015 (01h09)
  • Répondre

Un panel très large de clichés hétéros, à commencer par le bleu et le rose... vraiment drôle et pas prise de tête !

Film drôle et décaler comme je les aime. Le sujet de l'homosexualiter et pris avec une telle ironie que ça en est illarant

Film lesbien et gay, a hurler de rire n'ésitez pas regarder le vous ne le regretterez pas.

beau film =)

  • par le 06/06/2013 (17h10)
  • Répondre

Le film traite de manière décalée et drôle un sujet très difficile qui est celui des camps d'ex-gay (très nombreux aux USA, mais aussi dans d'autres pays où la torture et le viol sont utilisés contre les lesbiennes). Une autre vision que celle crue et dure d'Electrochoc (sur l'emprisonnement et la torture des lesbiennes dans l'espagne de Franco)

Drôle et décalé. Par moment j'ai envie de jeter ma télé par la fenêtre en voyant comment certaines personnes considèrent l'homosexualité, et comment ils affirment pouvoir la "guérir". Et à d'autres je me dis que c'est tellement ridicule que ça me fait bien rire !

  • par le 27/11/2012 (15h37)
  • Répondre