DVD Head in the clouds

Nous Etions Libres (Head in the clouds)

Film lesbien (2004)  |  Drame - Romance - Guerre  |  2h10  |  Américain, britannique, espagnol, canadien

L'histoire se déroule dans les années 1930 en Angleterre, à Paris et en Espagne. Gilda partage son appartement parisien avec Guy, un enseignant irlandais, et Mia, une réfugiée espagnole. Guy et Mia veulent combattre dans la guerre civile espagnole et décident de partir pour l'Espagne, tandis que Gilda les supplie de rester.

  • Vidéos & Streaming légal

  • Casting

  • Suggestions

Offre Version Marchand Disponibilité

€ 5-25 - DVD

VF - VOstFR Acheter Head in the clouds en DVD sur amazon.fr Disponible

Sur des thèmes similaires

Désolée, les recommandations ne sont pas disponibles pour ce film car ses thèmes ne sont pas précisés.

Les filles qui aiment ceci, aiment aussi...

Critiques  Nous Etions Libres - Film lesbien

Tes infos (facultatives)

* Utilisé seulement pour t'avertir d'une réponse. Jamais partagé, jamais spammé.

Laisse ces champs tels quels :

D'accord avec les avis précédents sur ce film. Mon avis sur le personnage de Charlize a également évolué avecle déroulement de l'histoire. Par contre, libération féminine oui, mais film lesbien pas tellement (ce qui attention n'est pas une critique envers ce film ;) )

Curieux et intrigant personnage, cette Gilda! L'égoïsme m'est venu plusieurs fois en tête face à son style de vie, ses choix et ses désirs... mais à la fin, j'aime sa philosophie de vie et pour moi, son courage et l'altruisme dont elle fait preuve! Belle leçon avec une très belle adaptation des années 30, on s'y croirait!

Les années 30...l'Art déco, la libération féminine...ce film est superbe sur un plan.....les costumes de Charlize Théron qui sont à tomber par terre! L'histoire est également très bien faite malgré quelques petites longueurs. Le triangle amoureux fonctionne très bien et le personnage de Charlize est sans doute le plus intéressant... et ce n'est que vers la fin que l'on comprend son comportement pour le moins "égoïste"...ou pas! ...