DVD Saving Face

Saving Face

Film lesbien (2004)  |  Comédie dramatique - Romance  |  1h31  |  Américain

Wil, une jeune femme sino-américaine, vit à New York où elle s'efforce de jongler entre les différents aspects de sa vie : son travail de chirurgienne, son devoir envers sa famille (et particulièrement envers sa mère qui vient vivre avec elle), son respect pour sa culture et ses traditions. Autant de choses qui vont à l'encontre de son amour pour Vivian. Quand ces différents monde se rencontrent, Wil doit choisir entre garder la face ou garder celle qu'elle aime.

  • Vidéos & Streaming légal

  • Intrigue

  • Casting

  • Suggestions

Offre Version Marchand Disponibilité

€ 5-25 - DVD

VF - VOstFR Acheter Saving Face en DVD sur amazon.fr Disponible

Contexte: Saving Face suit Wil, une jeune chirurgienne sino-américaine, et sa relation avec sa petite amie Vivian d'un côté et sa mère Gao de l'autre. Vivian est danseuse et "out". Wil est dans le placard. Elle craint d'être découverte par sa famille et par sa mère en particulier qui sont très traditionnelles.

Wil rencontre Vivian pour la première fois lors d'une fête dans un restaurant appelé Planète Chine qui rassemble de nombreux amis chinois. Gao, la mère de Wil, l'a convaincue de participer à cette soirée dans l'espoir de présenter Wil au fils d'un ami. Gao aimerait que sa fille épouse un jeune homme chinois décent de leur communauté. Wil cependant est immédiatement attirée par Vivian.

Wil et Vivian se croisent une seconde fois à l'hôpital dans lequel Wil travaille. Pendant ce temps, Gao décide d'emménager avec Wil après avoir appris qu'elle (Gao) est enceinte. Cette situation est très mal vue dans la communauté chinoise car Gao n'est pas mariée. Sa famille et ses amis lui tournent le dos, et refusent qu'elle revienne parmi eux tant qu'elle ne trouve pas un mari. Malgré de nombreuses questions, Gao refuse de révéler l'identité du père.

Vivian, qui veut revoir Wil, laisse un mot sur le distributeurs de snacks de l'hôpital invitant Wil à venir la voir à un de ses spectacles de danse. Wil s'y rend, et après le spectacle les deux femmes passent un moment ensemble. Vivian rappelle à Wil qu'elles s'étaient déjà rencontrées quand elles avaient 8 et 9 ans. A l'époque, Vivian s'était faite embêtée par d'autres enfants et Wil était venue à son aide. Vivian embrassa ensuite Wil sur le nez, et Wil s'enfuit. La soirée se termine dans l'appartement de Vivian où les deux femmes échangent un baiser sur le sol. Le couple a ensuite plusieurs rencards, mais Wil a peur d'embrasser Vivian en public.

Wil est invitée à l'anniversaire de Vivian qu'elle manque car elle est retenue à l'hôpital où les chirurgies s'enchaînent. Elle retrouve Vivian chez elle en fin de soirée, lui présente ses excuses et fini par passer la nuit là. On apprend que la mère de Vivian est au courant de la relation entre les deux femmes et n'a pas de problème avec ça.

De son côté, Gao enchaîne également les rencards afin de trouver un mari et un père pour son enfant. Elle reste indifférente à tous les hommes qu'elle rencontre. Elle envisage d'épouser Cho, un homme qui l'aime depuis 15 ans et qui est prêt à élever l'enfant comme si c'était le sien.

Vivian, bien dans sa peau et voulant vivre son amour naturellement, souhaite rencontrer la mère de sa copine. Wil présente alors Vivian à sa mère Gao lors d'un dîner, mais la présente comme une simple amie. Le dîner est tendu et les trois femmes mal à l'aise. On apprend que Gao est au courant de l'homosexualité de sa fille mais refuse de l'accepter.

Plus tard, Vivian annonce à Wil qu'elle a été accepté dans un cours de ballet à Paris et qu'elle envisage d'accepter. Wil n'ose pas admettre ses sentiments et demander à Vivian de rester. Elle la félicite à la place et l'encourage à accepter l'offre. Vivian ne veut pas accepter si facilement et réfléchit encore. Pendant ce temps, son père parle à Wil et lui demande de laisser partir sa fille afin qu'elle puisse profiter de cette belle opportunité. Wil coupe alors les ponts avec Vivian, l'ignorant dans un premier temps et rompant avec elle après quelques jours.

Gao décide finalement d'accepter la proposition de mariage de Cho et la cérémonie suit peu après. Le nouveau couple est debout devant l'autel lorsque Wil interrompt le mariage. Elle tient un mot du père de l'enfant destiné à Gao, dans lequel il lui dit à quel point il l'aime et qu'il veut l'épouser malgré leur grande différence d'âge. On découvre enfin qui est le père et pourquoi Gao voulait garder le secret : l'homme est le fils d'un ami de Gao. Il est donc une génération plus jeune qu'elle.

Wil, voyant sa mère aller à l'encontre des attentes sociétales en mettant fin au mariage et choisissant le jeune homme, décide de retrouver Vivian. Wil se précipite à l'aéroport où elle retrouve Vivian et s'excuse. Vivian en veut plus : elle défie Wil de l'embrasser au milieu du couloir pour prouver sa sincérité. Wil a encore peur du regard des autres et refuse. Vivian monte dans l'avion pour Paris.

Trois mois plus tard, on retrouve Wil, Gao et le petit ami de cette dernière à une soirée au Planète Chine. Gao et le jeune homme sont très heureux et à nouveau bien intégrés dans la communauté. La mère de Wil espère une fois de plus profiter de la soirée pour caser sa fille. Mais cette fois, la personne qu'elle lui présente est Vivian. Wil trouve enfin le courage d'assumer son amour pour Vivian. Elle l'embrasser devant tout le monde, au milieu de la piste de danse.

Critiques  Saving Face - Film lesbien

Tes infos (facultatives)

* Utilisé seulement pour t'avertir d'une réponse. Jamais partagé, jamais spammé.

Laisse ces champs tels quels :

Moi je dis:«magnifique film. Drôle naïf et mignon. Je surtout kiffé la fin. A la fête quand elle la revoit . C'est comme si elle

  • par le 28/03/2016 (17h40)
  • Répondre

Hello. Eh bien que dire.!! Pour une surprise c'est une surprise! Les 15 premières minutes je n'avais qu'une envie c'était de zapper ce film en me disant que j'étais encore tombée sur la niaiserie du siècle. Puis progressivement les événements ce sont enchainés ce qui a permis de décanter l'histoire. En fin de compte j'ai découvert un film drôle où en toile de font sont traitée des traditions très fortes dans le milieu chinois des us! Ou tout dois se passer entre chinois, vivre chinois.. mourir chinois! Mais que nenni la jeune chirurgienne.... chinoise a décidé accompagnée de son amoureuse... chinoise de vivre leur amour ..... etc ! Je le conseille. A VOIR.

J'ai accrocher direct très bon film

  • par le 07/02/2015 (22h08)
  • Répondre

mignon...mais un peu long et plat par moment!!

Bon film! Amusant et divertissant...

Divertissant, frais et pas mal marrant ...

Film très frais, sans prise de tête superflu.

Moi personnellement j'ai adoré ce film Ça représente un peu la difficulté et comment se faire accepter la communauté avec la déférence d'être lesbienne ou bi

Très bon film, bien drôle et ils arrivent à traiter deux histoire en même temps :) à voir et a revoir :)

j ai adoré ce film , car il n est pas centré uniquement sur l univers lesbien. ici , le coming out n 'a pas été mis en avant de façon hyper dramatique . Je vais le conseiller aux hétéros :p

Super film, malgré le fait que ça soit encore une histoire de coming out. Des relations légères et sympathiques entre des personnages qu'on aime vite. La mère fait face, comme sa fille lesbienne, à une famille et communauté traditionalistes, chose qui se rajoute au classique rapport fille/mère dans les films de coming out. Bref, à conseiller, j'en garde un très bon souvenir.

Le film montre aussi la difficulté d'être lesbienne dans une famille traditionnelle, où la pression de se conformer et trouver un mari est grande. Je ne sais pas ce que ça vaut sur le plan chinois et si le film est réaliste à ce niveau là, mais l'idée derrière est intéressante et vraie pour beaucoup

Une comédie sympathique, toujours sur le problème du coming out et des relations mère/fille. Le film est drôle sans être lourd et traite en plus du lesbianisme de la difficulté vécue des femmes divorcée/veuve (qui en + sont enceintes) et de la contrainte au mariage qu'elles subissent.

Très très bon film.